PARRAINAGES D’ÉLÈVES
SÉGOU (MALI)

PARRAINAGES D’ÉLÈVES À SÉGOU

 

 

Un peu d’histoire :

A la demande de ses amis de Ségou, la Fondation Leïla Fodil a commencé à soutenir la scolarisation d’élèves à partir de 1995, pour permettre à des enfants de familles très défavorisées d’aller à l’école alors que leurs parents n’avaient même pas de quoi payer les frais de rentrée scolaire s’élevant à 6 €.

L’objectif était de permettre à ces enfants de savoir au moins lire, écrire, compter.

40 enfants ont été scolarisés dans les écoles publiques de la ville. Une bourse mensuelle de

5 000 cfa était accordée aux familles.

 

En 2001, un premier bilan nous a fait constater qu’en fin de primaire, la plupart des élèves que nous avions aidés butent encore sur tous les mots et savent à peine écrire leur nom.

 

Ce constat nous a amenés à abandonner l’école publique pour nous tourner vers les écoles privées de la ville, dont tout le monde s’accorde là-bas à reconnaître les meilleurs résultats, grâce à un effectif un peu plus faible, des méthodes pédagogiques incluant le Français dès la première année, des professeurs plus motivés.

 

Le coût en est plus élevé, puisque les frais de scolarité sont d’environ 65 € par an, mais cela nous semble justifié.

Les premières années de cette scolarisation en école privée nous ont confortés dans ce choix, et nous avons alors pensé à proposer des parrainages individuels, pour augmenter le nombre des enfants scolarisés.

 

Les enfants parrainés s’ajoutent aux enfants que la Fondation avait déjà décidé d’aider.

           

Les écoles primaires de nos élèves :

Les enfants sont répartis dans 5 écoles privées de l’agglomération de Ségou, pour couvrir les différents quartiers. En centre ville : Ecole Anita A de la Mission catholique, Dougoutigui Tangara, Hampaté Ba. En banlieue : Une chance pour tous à  Pelengana Sud, Mme Niongoudou à Pelengana Nord.

 

La formation professionnelle :

La Fondation Leïla Fodil a été sollicitée pour soutenir la formation professionnelle de jeunes adultes afin de leur permettre d’acquérir un métier qui puisse faire vivre une famille.

 

Une école professionnelle, le CETI, Centre d’Enseignement Technique et Industriel. C’est une école privée dirigée par monsieur Ladji GAKOU. Nos élèves se forment au brevet Professionnel de Dessin Bâtiment ou  au brevet professionnel d’Electricité en 4 ans.

Une école de jeunes filles : l’Ecole Maria Vicente tenue par les Religieuses Espagnoles de Marie Immaculée. Nos élèves y sont formées au diplôme d’Infirmière de 1er cycle en 3 ans, ou au CAP d’État de couturière avec mise à niveau en français, en 3 ans

 

Les parrainages en pratique :

Le parrainage permet d’aider des enfants à apprendre à lire et à écrire ; à des jeunes adultes d’acquérir un métier.

 

Les correspondants de la Fondation à Ségou, Alou Traoré, instituteur en retraite, et Abdullaye Keita, directeur d’école, se chargent de choisir parmi les familles très défavorisées, les enfants qui pourront bénéficier d’une aide à la scolarisation ou à la formation professionnelle.

 

La Fondation Leïla Fodil se charge de transmettre les lettres dans un sens et dans l’autre. Aucun cadeau personnel ne devra être envoyé, pour ne pas créer de différence entre les élèves.

 

Un représentant de la Fondation va à Ségou deux fois par an. Actuellement, Patrick Gérard y va en février, Annie Fonteneau en août. Ils visitent les écoles et les familles des élèves parrainés. Ils rapportent des nouvelles et Patrick Gérard se charge de les transmettre aux parrains.

 

Les parrains s’engagent pour la durée de la scolarité de l’élève. La scolarisation en primaire dure 6 ans, 2 redoublements sont autorisés. La formation professionnelle dure 3 ou 4 ans. Les redoublements ne sont pas autorisés.

Si un événement particulier amenait un parrain à interrompre son soutien, tout serait fait pour trouver un remplaçant.

 

La Fondation s’engage à envoyer des nouvelles de l’élève à son parrain au moins 2 fois par an.  

Les directeurs d’écoles nous ont promis d’envoyer les notes des élèves en fin de trimestre.

 

 

Le coût pour les parrains :

 

Élève du primaire 205 € par an              pendant 6 ans

Étudiant du CETI              353 € par an              pendant 4 ans

Élève Infirmière               310 € par an              pendant 3 ans

Élève Couturière  215 € par an  pendant 3 ans

 

Ce coût comprend aussi une bourse de vie de  110 € par an et les frais de suivi des élèves.

 

Cette somme peut être versée par chèque à l’ordre de la Fondation Leïla Fodil ou par virement bancaire ou postal en une ou plusieurs fois.

Un reçu fiscal sera envoyé dès réception complète de la participation annuelle.

 

 

Compte bancaire à la Société Générale Angoulême :

Banque 30003   Agence 00090  Compte 00037262728  Clé05

Compte chèque postal : CCP Bordeaux 879715F