Planification Familiale Naturelle (TQS)
Marie JOLY
VietNam, Décembre 2005

 

INTRODUCTION

 

L’objectif de ce séjour était de rendre visite aux différentes équipes diffusant la Planification Familiale Naturelle (TQS en langue vietnamienne) pour les soutenir dans leur travail. Je souhaitais les aider à orienter leur action de plus en plus vers le suivi des couples utilisateurs.

Le docteur Pham Xuân Tiêu avait organisé mon séjour au Nord, avec le père Joseph Hiên de la paroisse de Thai Hà.

Mademoiselle Hoang Lan avait organisé mon séjour au Sud où le docteur Tiêu devait venir aussi.

Jean Bernard Joly a suivi mes activités, après avoir travaillé deux semaines pour l’association l’Appel dans la province montagneuse de Bac Can.

Nos plans ont été un peu modifiés par les ennuis de santé du docteur Tiêu, fatigué par son travail intensif des deux semaines précédentes à Bac Can. Il a dû se reposer. Nous avons annulé la plupart des visites en dehors  de Hà Nôi. Tiêu n’a pas pu assurer tout l’interprétariat des cours, il ne m’a pas accompagnée à Ho Chi Minh Ville. Cela m’a conduit à organiser autrement le travail.

 

 

I - AU NORD

 

Activités de l’équipe de Thai Hà pendant l’année 2005

Les enseignants ont suivi 2 cours de renforcement du docteur Tiêu en avril et juin.

Loï, Chiên et Hai ont fait des cours dans 4 nouvelles communes aux alentours de Hà Nôi pour des utilisatrices.

Ils continuent les cours de préparation au mariage à Hà Nôi : 300 personnes dans l’année en 2 sessions de 6 mois. Les jeunes filles font leur graphique personnel.

Ils assurent la formation de monitrices parmi les utilisatrices qui commencent à diffuser dans leur commune, dans les provinces de Hà Nam, Bui Chu, Bac Ninh.

 

Le bureau de conseil de Thai Hà est installé. Des couples viennent sur place et 5 couples d’autres provinces ont été aidés par téléphone ou lettre.

Les prêtres du diocèse de Hà Nôi sont maintenant au courant des activités TQS. Le père Hiên et le père Phuong en informent tous les prêtres et religieuses qu’ils rencontrent.

L’information passe aussi par les tracts déposés sur le bureau d’accueil du centre Thanh Gerardo, bibliothèque de Thai Hà, qui vient d’ouvrir.

 

 

Rencontre d’utilisatrices pendant mon séjour :

Commune de Thuong Trang (Province de Hà Nam) avec Tiêu, père Hiên et Loï.

5 femmes du cours de Loï de 2004 ont commencé à transmettre à d’autres couples.

Nous prenons une heure de travail très pratique avec ces 5 monitrices. Je leur montre comment elles peuvent expliquer TQS à une femme à partir de son observation personnelle, en étudiant le graphique au jour le jour, avec l’aide du livret. Cela les intéresse beaucoup et nous les engageons à continuer leur action de monitrice dans ce sens, en suivi individuel, avec chacune un ou deux nouveaux couples. Je pense que cela a été fructueux.

En 2005 Loï a donné un nouveau cours TQS à Thuong Trang et dans 3 communes voisines : Ngoc Lu, Dao Truyên et Hoa Muc. 56 femmes sont réunies lors de notre visite.

Nous répondons aux questions de ces femmes sur leur observation et apportons quelques compléments d’information. Elles viennent de commencer, il est difficile de faire un travail  approfondi.

 

 

Perfectionnement des enseignants de HàNôi centré sur la pratique du suivi des couples :

Mr Loï et sa femme Bich, Mr Hai, Mr Chiên et Melle Oanh sont les fidèles enseignants de TQS dans leurs paroisses respectives. Ils sont à l’aise dans la présentation, mais ils ont encore du mal à suivre des couples utilisateurs. Seuls Loï et Bich à Thai Hà ont une expérience dans le domaine du suivi individuel.

Je travaille seule avec eux sur des lectures de graphiques au jour le jour. Le docteur Tiêu n’est pas là pour interpréter. Mais grâce aux graphiques, au livret TQS et à mes quelques mots de vietnamien, nous nous comprenons. Je leur montre ainsi comment aider un couple à partir de son observation, en recherchant les explications dans le livret.

Je leur demande de détruire les anciens livrets TQS pour les remplacer par la nouvelle édition plus facile à utiliser. (La Fondation Leïla Fodil paye l‘édition de 500 nouveaux livrets.)

Ils sont très intéressés par ce travail que nous avions prévu pour une matinée et que nous avons continué toute la journée. Nous avons étudié en détail une douzaine de graphiques, abordant ainsi les différentes situations qu’ils peuvent rencontrer avec les utilisateurs.

 

Formation de moniteurs

Les communes de Hoa Muc (province de Hà Nam) et Thach Bich (Hà Tay à 17 km de Hà Nôi) ont répondu à l’invitation de Loï. 4 personnes de chaque commune sont venues à Hà Nôi pour se former comme moniteurs. Tous sont utilisateurs de la méthode depuis près d’un an.

Ce petit groupe de 8 personnes a permis un travail très approfondi avec les 5 enseignants de Hà Nôi.

 

Le docteur Tiêu est venu travailler avec nous deux heures chaque jour. Avec lui nous avons expliqué le rôle de la monitrice et la façon dont elle peut enseigner à un couple au fur et à mesure du déroulement du cycle de la femme. Il a pu aussi répondre aux questions des participants.

 

Le reste du temps a été consacré à l’étude de graphiques avec référence à l’utilisation du livret comme je l’avais fait la veille avec les enseignants. Leur présence a permis de travailler par petits groupes, un enseignant et 2 futurs moniteurs : étude individuelle du graphique puis corrigé ensemble.

Je les ai regardé travailler. Je pense que cela a été un excellent exercice, à la fois pour les enseignants et pour les futurs moniteurs. Ils ont pu vraiment passer de la théorie des cours à la pratique concrète du suivi d’un couple utilisateur.

 

 

Conférence de préparation au mariage

Le père Hiên m’a demandé de faire une conférence sur la vie conjugale pour les fiancés : 120 jeunes en préparation au mariage. Le docteur Tiêu n’est pas là pour interpréter, et la traduction par un jeune étudiant est un peu difficile. Heureusement Loï peut répondre directement aux questions.

Je leur ai proposé de commencer à utiliser TQS, en différant un peu la première grossesse, pour apprendre la vie à deux avant d’être trois. J’ai donné beaucoup d’exemples et de témoignages de couples utilisateurs de TQS, que j’ai rencontrés tant au Viêt Nam qu’en France.

 

 

Nos propositions pour 2006 après discussion :

1 - Renforcer les compétences pratiques des monitrices par des séances de travail d’interprétation de graphiques, 1 jour par trimestre, (une quinzaine de personnes à inviter).

 

2 -  Soutenir les nouveaux projets que les enseignants peuvent réaliser autour de Hà Nôi, en se concentrant sur la formation et le suivi de couples utilisateurs. Repérer les futurs moniteurs.

 

3 - Nous remettons au père Hiên notre soutien financier pour les activités de 2006.

Nous demandons pour l’année prochaine un recensement approximatif du nombre d’utilisatrices réelles, car cela nous est toujours demandé.

 

 

 

 

II – AU SUD

 

Activités de Hoang Lan pendant l’année 2005 :

Hoang Lan continue à faire une information sur TQS au moment de la préparation au mariage, dans plusieurs paroisses. Elle repère les couples intéressés et les accompagne dans leur apprentissage. Elle suit une dizaine de couples utilisateurs. Elle a créé un groupe de moniteurs avec 6 couples utilisateurs dont 3 sont médecins. Elle a cherché et trouvé un appui sérieux auprès des responsables de la Pastorale Familiale du diocèse.

 

Rencontre des responsables de la Pastorale familiale du diocèse

- A la demande du père Hiên et de Tiêu, nous avons rencontré le père Bao, rédemptoriste, qui avait participé aux premiers cours faits à HCMV en 1999-2000. Co-responsable de la pastorale familiale du diocèse, nous pensions qu’il pourrait coordonner l’activité TQS. Il est plein de bonne volonté, il a des projets en tête pour de grandes réunions d’information, une salle mise à disposition. Il propose pour commencer de confier 2 couples à Hoang Lan pour les former. Puis de voir comment cela se passe.

 

- Hoang Lan  nous invite à rencontrer le père Vinh, jeune dominicain. Il est co-responsable de la pastorale familiale diocésaine, responsable de la catéchèse et du centre de formation catéchétique de sa paroisse de Ba Chuông.

Il nous accueille pour toutes les rencontres que nous avons pendant mon séjour.

Il a bien compris TQS et voudrait développer cette méthode auprès des couples. Il a l’accord de ses supérieurs pour cela.

Il prépare un programme de formation pour les couples après le mariage, à partir de février, et voudrait y intégrer TQS. Il invite Lan pour accompagner les couples qui choisiront cette méthode.

Il pense qu’il est indispensable de former aussi les prêtres pour qu’ils comprennent de quoi il s’agit. Il souhaite que ce soit fait par un couple chrétien et nous demande de le faire à notre prochain séjour. Une conférence un soir pour les prêtres et les responsables laïcs de la paroisse de Ba Chuông. Une matinée au centre catholique de Tu Xuong, paroisse de Mai Khôi (dominicains),  pour les prêtres, les religieux et les futurs prêtres du diocèse. Ils s’y réunissent régulièrement 2 fois par mois.

Il accepte que Ba Chuông soit centre de diffusion pour TQS. Lan pourra y organiser toutes les rencontres avec les couples, et le suivi des utilisateurs.

 

 

Rencontre du groupe des moniteurs :

Deux couples, formés par Hoang Lan, ont déjà une bonne expérience d’utilisation de TQS, avant puis après leur premier enfant. Une jeune femme qui se marie prochainement les rejoint.

Nous avons travaillé  sur l’interprétation de graphiques d’observation et sur l’utilisation du livret TQS pour le suivi des couples. Ils nous montrent un livret écrit par le cardinal et actuellement diffusé dans toutes les paroisses. Il présente la méthode Billings.

L’un des moniteurs, Chi, est un ardent défenseur de l’observation de la température.

Ils ont encore besoin d’un apprentissage soutenu à l’interprétation des graphiques.

Ils peuvent rejoindre le groupe des médecins pour ce travail de formation continue de moniteurs.

 

 

Rencontre du groupe des médecins :

Nous avons pu travailler avec 3 médecins qui ont inclus TQS dans les cours de préparation au mariage qu’ils donnent dans plusieurs paroisses. L’un est un ancien élève du docteur Tiêu en 1999-2000 : Dr Giang. Les deux autres sont des couples utilisateurs formés par Hoang Lan : Dr Dung et Dr Tuyêt Huong. Leur demande était de simplifier leur pédagogie pour la concentrer sur l’essentiel nécessaire et suffisant pour les couples, et d’apprendre la pratique du suivi de couples utilisateurs.

Comme pour les moniteurs, nous avons travaillé sur l’interprétation de graphiques d’observation et sur l’utilisation du livret.

Ils sont actuellement prêts à suivre les couples qui veulent apprendre TQS. Ils vont continuer à travailler avec Hoang Lan pour se perfectionner ensemble dans l’interprétation des graphiques.

Un autre ancien élève de Tiêu, le Dr Linh inclut aussi TQS dans ses cours de préparation au mariage. Lan va lui proposer de se rejoindre à ce groupe de travail pratique.

 

Rencontre d’un groupe de jeunes couples utilisateurs :

Une dizaine de couples se sont inscrits après les cours de préparation au mariage donnés par Lan à Mai Khôi et Ba Chuông (deux paroisses des dominicains) en octobre 2005. Ils n’ont donc encore aucune expérience d’observation. Ils veulent mieux comprendre.

Deux soirées sont organisées pour eux pendant mon séjour. Le docteur Dung est là aussi, pour profiter de toutes les expériences de pédagogie. 3 couples prennent rendez-vous avec Lan pour la suite du suivi.

 

 

Rencontre du groupe de Binh Thai

Lan a souhaité que nous allions encourager le groupe de Binh Thai, paroisse située de l’autre côté de la rivière, 8° quartier, très pauvre. Le curé, père Hiêu,  est doyen de 13 paroisses le long de la rivière, il soutient TQS dans son secteur.

Les cours de préparation au mariage sont faits par le Dr Linh (ancien élève de Tiêu). Malheureusement nous ne le rencontrons pas.

Mr Thu et Mme Kim Anh, couple utilisateurs depuis plus d’un an, commencent à enseigner à de nouveaux couples. Ils témoignent de la vie TQS dans les cours de préparation au mariage.

Deux autres couples utilisent depuis 2004.

Nous rencontrons 3 jeunes filles qui débutent. Thu nous montre le premier graphique de 5 autres femmes, avec seulement la glaire. Il n’a pas encore enseigné la température. Nous les encourageons et leur montrons l’intérêt de la température, d’après l’expérience de l’une d’elle qui s’inquiète (« j’ai des cycles très longs, est ce que je pourrai avoir des enfants ? »).

Cette paroisse commence à mettre en pratique le suivi individuel de couples utilisateurs.

 

 

III – LE CENTRE

 

Notre programme ne m’a pas permis cette fois-ci d’aller à Da Nang. Mais le docteur Tiêu nous en a donné des nouvelles.

Il est allé en juin 2005 faire 3 journées de formation, à la demande du père Son de Da Nang. Mr Thu, que nous avions déjà rencontré, est le chef de groupe, adjoint du père Son. Une dizaine de couples assistent à la formation, ainsi que 50 religieuses. Malheureusement, Madame le docteur Hiên n’est pas là. Tiêu prendra des nouvelles en début d’année.

 

 

 

CONCLUSION

 

Nous sommes très heureux d’avoir trouvé cette année le soutien que nous attendions des autorités religieuses du Sud, en la personne du père Vinh, et de voir que l’activité s’oriente résolument vers l’accompagnement de couples utilisateurs et la formation de moniteurs et monitrices.

 

Au Nord, la paroisse de Thai Hà avec le père Hiên, Loï et les 4 autres enseignants a maintenant entre les mains tous les éléments de pédagogie pour former efficacement les moniteurs des autres paroisses et diocèses voisins.

Au Sud, une équipe est bien constituée autour de Hoang Lan, avec 6 moniteurs comprenant des couples et 3 médecins. La paroisse de Ba Chuông accueille les activités.

 

Nous avons décidé tous ensemble que l’année 2006 accentuerait encore la formation continue des moniteurs pour la pratique du suivi des couples utilisateurs. Les moniteurs se réuniront régulièrement à Hà Nôi pour les provinces du Nord, et à Ho Chi Minh Ville pour travailler ensemble et multiplier les exercices d’interprétation de graphiques d’observation.

Le docteur Tiêu reste le coordonnateur général du programme TQS au Viet Nam. Il est prêt à répondre aux équipes qui demanderont son aide.